Conseils d'écriture

JK Rowling : conseils aux jeunes écrivains

« Fear of failure is the saddest reason on earth not to do what you were meant to do ».

Chaque écrivain connaît un ou plusieurs auteurs qui l’ont inspiré et poussé à se lancer dans l’écriture. Pour moi, c’est JK Rowling.
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé inventer des histoires, mais c’est vraiment l’univers imaginé par l’auteur de la saga à succès Harry Potter qui m’a vraiment donné envie d’écrire. 

JK Rowling a récemment publié une série de réponses concernant l’écriture, constituant des conseils pour toutes celles et ceux qui veulent écrire.
Voici ce qui est ressorti de cet article que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site officiel de l’auteur : https://www.jkrowling.com/opinions/on-writing/

Des astuces pour ceux qui veulent écrire : 

JK Rowling admet détester les listes « A faire« , que ce soit dans la vie ou dans l’écriture. Elle ne connaît pas non plus les dix règles qui garantissent le succès, sinon elle n’hésiterait pas à les révéler. Au contraire, elle a trouvé le succès en appliquant pas les critères requis dans la plupart des livres pour enfants des années 90.
Selon JK Rowling, il faut oublier les « A faire » et se concentrer sur les « Vous n’irez probablement pas loin sans… » : 

Lire
En particulier pour les jeunes écrivains. C’est impossible d’être un bon écrivain sans être un lecteur dévoué.
Pourquoi ? Car lire est le meilleur moyen d’analyser ce qui fait un bon livre, remarquer ce qui fonctionne et ne fonctionne pas, ce qui nous a plu et pourquoi. Bien sûr, au début, on a tendance à imiter nos auteurs préférés, jusqu’à ce qu’on trouve notre propre voix. 

Discipline
La vie d’un écrivain est plus axée sur la transpiration que l’inspiration. Cela veut dire que parfois, on doit écrire, même si on est pas inspiré. 

Résilience et humilité
Rejets et critiques font partie de la vie d’auteur. Bien que le feedback soit utile et nécessaire, de grands écrivains furent rejetés à plusieurs reprises au cours de leur vie. Il faut pouvoir se relever et continuer à avancer.
Il faut savoir que la critique la plus dure se trouve souvent à l’intérieur de notre tête. JK Rowling admet d’ailleurs que la raison pour laquelle il y avait sept ans entre l’idée d’Harry Potter à l’Ecole des Sorciers et sa publication était qu’elle était convaincue que c’était pourri. 

Courage
La peur de l’échec est la plus triste raison sur terre de ne pas faire ce que vous étiez censé faire.
JK Rowling révèle avoir trouvé le courage de soumettre son premier livre à des agents et éditeurs à une époque où elle a ressenti un échec flagrant. C’est à ce moment-là qu’elle a voulu essayer ce qu’elle se croyait toujours capable de faire et si elle échouait, elle savait qu’elle avait vécu pire et qu’elle avait survécu. 
Au final, ne préféreriez-vous pas être la personne qui a finit le projet dont vous rêviez, plutôt que celui/celle qui a « toujours voulu » ? 

Indépendance
Ce que JK Rowling entend par là, c’est qu’il faut résister à cette pression qu’on a de suivre tous les conseils des livres nous promettant la meilleure méthode pour savoir comment écrire un bestseller, ce que vous devez faire pour être publié, etc.
En fait, dans la vie comme dans l’écriture, votre job est de faire de votre mieux, améliorer vos propres limites, apprendre le plus que vous pouvez et accepter que les œuvres d’art parfaites sont aussi peu nombreuses que les êtres humains parfaits. 

Ce qu’elle aime le plus dans la vie d’auteur : 

JK Rowling reconnaît ne pas pouvoir séparer sa « vie d’écrivain » de sa propre vie. Ecrire est plus un besoin qu’un amour.
Elle suppose que beaucoup de gens doivent trouver cela triste de passer la plupart de sa vie consciente dans un monde fictif et que cela signifie qu’elle n’a pas de vie extérieure. Or, c’est tout le contraire.
Elle avoue avoir d’autres mondes dans sa tête dans lesquels elle s’évade et elle ne voit pas ce que serait la vie d’une autre manière. 

Ce que cela fait d’avoir son travail examiné : 

Voir son travail être examiné de près fait partie intégrante de la vie d’écrivain professionnel.
Bien qu’elle aurait pu discuter des personnages d’Harry Potter, retournements de situations ou autres théories avec des fans pendant des heures, quand le public s’agrandit, c’est difficile d’atteindre tous ceux qui posent une question. 

Pour résumer : 

  • Si vous voulez écrire, vous ne devez pas vous laisser influencer par la peur de l’échec ou par les critiques face auxquelles vous pourriez vous trouver.
  • Lisez énormément et inspirez-vous de vos auteurs préférés jusqu’à ce que vous trouviez votre propre voix.
  • Persévérez. 
  • Allez au bout de vos projets. 
  • Faites de votre mieux.
  • Et si vous aimez vous évader dans un monde imaginaire qui n’appartient qu’à vous, cela ne veut pas dire que vous êtes triste et sans vie sociale ! 

J’espère que ces réponses vous auront inspiré autant que moi. 
A bientôt ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s