Chroniques littéraires

Déracinée (Naomi Novik)

« Le Dragon ne mange pas les filles qu’il emporte, malgré les histoires qu’on raconte dans la vallée.« 

J’ai lu Déracinée de Naomi Novik. Paru pour la première fois en 2015, il s’agit d’un roman de fantasy de 504 pages, dont l’histoire ne se situe pas dans l’univers de la saga à succès de l’auteur, Téméraire.

Je vous parle ci-dessous de ce roman qui est l’un de mes coups de cœur de 2019 !

Résumé : 

Agnieszka adore sa famille, son village et la rivière qui scintille dans la vallée. Intrépide et patiente, elle excelle à glaner les baies les plus recherchées, mais chacun, à Dvernik, sait que c’est la très gracieuse et intelligente Kasia que le Dragon prendra pour le servir. En échange de sa protection contre le Bois maléfique et ses créatures malfaisantes, ce puissant magicien choisit une villageoise de dix-sept ans qu’il emmène vivre avec lui dans sa tour. Il la libère dix ans plus tard, irrémédiablement changée et perdue pour les siens. A l’approche du jour fatidique, Agnieszka tremble pour sa meilleure amie, mais rien ne se passe comme prévu et ce n’est pas elle que le Dragon désigne…

Mon avis : 

Cette histoire, proche du conte, m’a directement emmenée à Dvernik, dans la vie d’Agnieszka. J’ai tout de suite eu envie de partager son histoire. Agnieszka est une jeune fille de dix-sept ans pas spécialement belle et très maladroite. Elle est persuadée que c’est sa meilleure amie qui va être choisie par le Dragon mais Agnieszka a une particularité qui va pousser le Dragon à la choisir (no spoiler, on s’en doute dès le début). 

Malgré certains passages descriptifs assez longs qui ont tendance à casser le rythme de la lecture, ces descriptions dépeignent avec brio l’univers dans lequel on est plongé. Tout s’enchaîne de manière cohérente et l’histoire ne manque pas d’action, ni de rebondissements. 

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé est le point de vue du narrateur choisi par Naomi Novik. L’histoire est racontée par Agnieszka elle-même, ce qui m’a permis de me mettre dans sa tête, connaître ses pensées et ses émotions. 

Un autre point est le fait que l’histoire soit abordée selon plusieurs axes : la relation entre Agniezska et le Dragon, la relation d’Agnieszka par rapport à la magie et par rapport au Bois maléfique. Mais aussi le lien fort qui unit Agnieszka à Kasia, sa meilleure amie. Chacune étant prête à tout pour protéger/sauver l’autre. 

Enfin, un passage qui m’a vraiment plu est l’histoire du Bois. Comment est-il devenu maléfique ? Pourquoi ? Naomi Novik nous livre une histoire touchante qui nous amènerait presque à avoir de la compassion pour les créatures qui y vivent. 

Pour conclure : 

J’ai dévoré l’histoire en un temps record pour moi. Dès le début, j’ai été prise par cette intrigue passionnante, plongée dans cet univers dans lequel je serais bien restée. 
Ma seule déception, qu’une suite ne soit pas prévue ! 

Je mets :

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s