Chroniques littéraires

Le Jardin secret de Marie (C. Raphael)

« La peur s’efface devant le courage. »

Je me suis récemment inscrite sur le site Simplement Pro, une plateforme permettant à des auteurs de proposer leur roman à des blogueurs/chroniqueurs afin qu’ils les lisent et partagent leur avis sur leurs sites/blogs. 

Je vous partage aujourd’hui mon avis sur Le Jardin secret de Marie, un roman jeunesse auto-édité de Coralie Raphael, et paru en juin 2019.

Résumé : 

Fille unique, Marie vit seule dans un immense manoir avec sa gouvernante Kate, et son père, qui ne rentre que rarement. Un soir, alors qu’elle entend un bruit étrange dans sa chambre, la fillette découvre dans les couloirs du manoir un passage souterrain qui mène à un jardin secret. Là, elle fait la rencontre de Sauge, une créature qui ne semble formée que d’une tête dans un bocal. D’abord effrayée, Marie se lie très vite d’amitié avec son nouveau compagnon. Sauge lui raconte une si belle histoire que la fillette sacrifie son sommeil pour se rendre chaque nuit dans le jardin, en cachette de sa gouvernante. Mais Marie s’interroge : qui a créé ce fabuleux jardin ? qu’est-il arrivé au corps de Sauge ? Alors que son attachement pour lui grandit, la jeune fille découvre un coffre enterré dans le jardin qui va bousculer sa vie…

Mon avis : 

L’histoire de Marie est racontée au présent, et non au passé simple comme la plupart des romans le sont. J’ai trouvé la lecture agréable et le texte fluide. 

J’ai cependant été surprise par le manque d’incises dans les dialogues. Pas de « dit-il » ou « répond-elle ». Et pourtant cela ne m’a pas gênée. Bien au contraire, le contexte de l’histoire permet de facilement comprendre qui parle, ainsi que l’intonation employée, introduite avant ou précisée après le dialogue. 

Le premier chapitre de l’histoire se déroule « maintenant ». On y découvre une Marie âgée qui revient dans le manoir de son enfance, accompagnée de Borg, un jeune garçon qu’elle a sauvé de la rue après qu’il ait été abandonné par ses parents. Le manoir est vieux, délabré par les années et le manque d’entretien, et il a été pillé. Et pourtant, on ressent, au travers de ce premier chapitre, à quel point cet endroit est chargé de souvenirs pour Marie. 

On enchaîne ensuite, dès le chapitre 2, avec l’histoire de Marie lorsqu’elle était enfant. Tout commence le jour de son anniversaire. Le jour de ses 12 ans. On découvre alors une jeune Marie qui est élevée par sa gouvernante, Kate. Une femme froide et autoritaire qui s’applique à faire de Marie une Lady. 

Marie vit seule avec Kate. Sa mère est morte en lui donnant naissance, son père est toujours parti à la guerre et son grand-père est décédé six ans plus tôt. D’emblée, on comprend à quel point Marie se sent seule. Elle ne quitte jamais le manoir, ne voit personne, n’a pas d’amis. De nombreux passages du livre montrent la solitude de Marie. En voici un exemple : 

« Au milieu de la salle à manger vaste comme une salle de bal trône une immense table. Personne d’autre que Marie ne dîne à cette table…
Manger seule à table est une source de peine immense pour Marie. »

Marie n’a pas beaucoup connu son grand-père avec qui elle n’a réellement vécu qu’un an, l’année précédant son décès. Et pourtant, elle était très proche de lui. On sent qu’il lui manque énormément. Mais un jour, Marie découvre le secret que lui cachait son grand-père : un jardin secret dans la maison. 

Marie prend alors son courage à deux mains et pénètre dans ce jardin rempli de plantes. Elle y découvre une stèle ainsi qu’un kiosque avec une petite table en son centre et au milieu de la quelle trône une tête dans un bocal. Marie sera d’abord effrayée mais les conseils de son grand-père lui reviendront en mémoire et elle finira par apprendre que la tête s’appelle Sauge.

Sauge aussi est seul depuis la mort du grand-père de Marie. Ils apprendront à se connaître et se rapprocheront jusqu’à créer un lien fort entre eux. Après tout, ils sont la seule compagnie l’un de l’autre.

Au cours des nombreuses visites de Marie à Sauge, ce dernier lui conte une histoire relatant les aventures d’une jeune femme, Beth. Cette histoire, Sauge la raconte à certains moments, parfois pour changer les idées de Marie.

A travers le roman, on voit l’évolution de Marie qui, grâce à Sauge mais aussi à tout ce qu’elle va découvrir sur vie, son passé et les secrets de sa famille, deviendra plus forte et indépendante.

J’ai aussi été surprise par la fin de l’histoire et par de nombreux passages auxquels je ne m’attendais pas.

Conclusion : 

Il est des livres comme ça dont vous ne savez pas à quoi vous attendre lorsque vous lisez la quatrième de couverture. Le Jardin secret de Marie fait partie de ceux-là.

J’avais déjà vu passer beaucoup d’avis positifs à son sujet et en le voyant dans la liste des Services Presse sur Simplement Pro, j’ai, sans hésité, candidaté pour le chroniquer. Aucun regret. 

Le Jardin secret de Marie est un roman touchant et magique. L’histoire adorable d’une petite fille seule, à qui on a caché tant de choses et qui petit à petit découvre la vérité sur elle-même, sur Sauge et sur sa famille.

Je recommande ce roman, plein de légèreté et de mystères. Je me suis beaucoup attachée à Marie et à Sauge.

Je recommande ce roman sans hésitation mais moi aussi, j’aimerais connaître la fin de l’histoire de Beth !

Pour l’acheter : 

Le roman est disponible sous différents formats : Epub, Kindle ou encore Broché. Une version audio est également disponible sur Audible et ITunes. 

Pour l’acheter : Amazon

1 réflexion au sujet de “Le Jardin secret de Marie (C. Raphael)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s