Chroniques littéraires

Au nom des Dieux, T.1 (G. Durrieu de Madron)

« Connaître la possibilité de son destin pouvait être une chose effrayante parfois » 

Je vous présente, cette semaine aussi, un roman auto-édité de Gautier Durrieu de Madron : Au nom des Dieux est une saga de fantastique dont le premier tome, Destinée manifeste, a été publié en 2019. Pour en savoir plus sur l’auteur et sa première saga : https://aunomdesdieux.fr/

Résumé : 

2015. Une révolution éclate au Brésil pour renverser un gouvernement corrompu depuis des années. Un nouveau Consul arrive à sa tête et se lance dans une croisade pour éradiquer la corruption des politiciens et envahit petit à petit les pays voisins. Pendant 5 ans, personne ne saura ni ne pourra empêcher cette invasion

2020. Tout autour du globe, différentes personnes, sans aucun lien entre elles, se mettent à vivre des événements étranges, voire surnaturels. Décidant de se réunir pour mettre en commun leurs connaissances et les fruits de leurs recherches, ils se réunissent à Houston, aux Etats-Unis. Ils y découvrent alors l’existence d’un monde dissimulé au nôtre, où les mythes et les légendes sont bien réels. Mais à peine ont-ils le temps de s’en rendre compte que les sirènes d’alarme retentissent. Le Brésil entre aux Etats-Unis.

Mon avis : 

Le roman m’a été présenté comme un roman fantastique mêlant modernité et mythologies du monde entier. Je dois avouer que je n’ai pas été déçue. 

On découvre différents personnages dont on apprend plus tard qu’ils sont les fils et filles de Dieux issus de différentes mythologies, telles que les mythologies grecque, nordique, japonaise ou encore égyptienne. Moi qui adore la mythologie, j’étais sceptique quant à l’idée de mélanger plusieurs panthéons mais au final, l’histoire se tient et reste cohérente. 

Le récit est écrit en focalisation interne (JE), mêlant différents protagonistes. Chaque chapitre est donc raconté par un personnage différent. Personnellement, cela ne m’a pas dérangée au début, car je trouvais cela essentiel de présenter les personnages selon leur point de vue. Néanmoins, j’ai trouvé cela lassant de changer chaque fois de personnage, même s’ils finissent pas se rencontrer et avancer ensemble. 

L’histoire commence au Brésil où une révolution sans précédent éclate parmi la population, dans le but de renverser le gouvernement corrompu. Cette révolution sera le fil conducteur de l’intrigue et sera abordée dans chaque chapitre. Evidemment, au début, on se demande pourquoi on parle tant du Brésil, jusqu’à ce que les protagonistes se retrouvent au cœur de l’envahissement des Etats-Unis par le nouvel Empire brésilien. 

On rencontre ensuite chacun des personnages principaux, la découverte de leur pouvoir et de leur origine. Chaque personnage a sa manière de parler et se comporter, et cela se ressent au travers du vocabulaire, adapté à chacun. 

De plus, chaque personnage vient d’un pays différent. Ainsi on retrouve Soren, qui vient de Suède ; Lucie, qui vient de France ; Amanda, d’Autriche ; ou encore Henry, qui vient des États-Unis. Avec ce roman, on voyage à travers l’Europe et les USA.

L’histoire est originale et ne manque pas d’action. Elle manque cependant de descriptions un peu plus détaillées de certains lieux. Malgré tout, cela ne m’a pas gênée. Au contraire, car le livre est assez épais (un peu plus de 500 pages pour la version Broché) et le manque de descriptions accélère la lecture. 

J’ai quand même un bémol qui pourrait s’avérer rédhibitoire pour certains lecteurs : le livre manque de relecture. En effet, le texte contient de nombreuses fautes, principalement de conjugaison. Il y a aussi quelques incohérences ainsi que quelques coquilles. Mais cela ne pas empêchée de me sentir embarquée dans l’histoire. 

Conclusion : 

Cette saga m’a beaucoup fait penser aux sagas de Rick Riordan (Percy Jackson, Magnus Chase), où les héros se révèlent être les fils de Dieux issus de la mythologie. On sent que l’auteur s’est renseigné sur les différentes mythologies qu’il aborde dans son roman et ce mélange de plusieurs panthéons rend l’histoire encore plus intrigante. 

Les protagonistes sont liés par une seule mission qui les unit, de même que leurs origines divines dont les premiers chapitres dévoilent quelques indices (j’avais d’ailleurs tout de suite trouvé pour Soren). 

Le manque de relecture du texte m’a cependant gênée. J’ai eu l’impression d’avancer au ralenti et j’ai trouvé cela dommage car l’histoire, en elle-même, est très bien racontée. Elle ne manque pas d’originalité. 

Il s’agit ici du premier roman de l’auteur qui est, en outre, auto-édité. Il a su m’emmener dans son univers et je pense qu’il est très prometteur. 

Pour l’acheter :

Vous pouvez acquérir le livre en format Kindle ou Broché sur Amazon.

1 réflexion au sujet de “Au nom des Dieux, T.1 (G. Durrieu de Madron)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s