Chroniques littéraires

Ebbstone (A-S. Hennicker)

« Le destin aura plus d’un tour dans son sac pour nous tendre de mauvais coups, mais il y aura toujours de bonnes personnes qui déjoueront les plans du mal. »

Anne-Sohpie Hennicker est une toute jeune autrice et illustratrice française que je suis sur Twitter.

J’avais déjà vu passer de nombreux avis positifs sur sa saga précédente, Destins croisés, mais c’est surtout la couverture de son nouveau roman qui m’a poussée à postuler pour le chroniquer.

D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur Anne-Sophie et son univers, n’hésitez pas à aller jeter un œil sur son site et découvrir également son portfolio d’illustratrice. C’est juste ici.

En attendant, Ebbstone est un thriller fantastique dans lequel les dragons côtoient les humains et qui paraîtra officiellement le 1er octobre prochain.

Résumé :

Avez-vous déjà imaginé à quoi ressemblerait votre quotidien si le surnaturel s’y invitait ?

Miya, 20 ans, se réveille à l’hôpital avec une amnésie partielle. Elle n’a gardé aucun souvenir des mystérieuses circonstances de son accident, de l’endroit où elle étudie, de ses liens d’amitié, mais également de l’existence de créatures légendaires…

Pour savoir ce qui lui est arrivé, elle devra retourner à Ebbstone, une école très spéciale. Miya se découvrira gardienne d’un dragon et se retrouvera embarquée auprès d’Emmanuel dans d’étranges quêtes, organisées par l’établissement. Ensemble, ils tenteront de découvrir qui se cache derrière ces escapades énigmatiques.

Sont-ils prêts à déceler tous les secrets que renferme Ebbstone ? Parviendront-ils à déjouer les dangers qu’ils rencontreront ? Arriveront-ils au bout de l’aventure ?

Mon avis :

Une jeune fille amnésique, une école mystérieuse et un dragon

On rencontre, dans un premier temps, une jeune fille et un inspecteur de police à qui elle s’apprête à révéler son histoire.

Commence alors le récit de Miya qui se réveille à l’hôpital une semaine après son admission. La jeune fille est confuse et semble avoir perdu une partie de sa mémoire. Petit à petit, le puzzle de ses souvenirs se reconstruit et on découvre que Miya et ses deux meilleurs amis, Jay et Mélinda, sont élèves à Ebbstone.

Ebbstone, c’est à la fois un lycée et une université. Située au milieu de nulle part, cette école a pour symbole un dragon. Et c’est sans surprise que l’on apprend que l’école a été construite sur un vallée autrefois habitée par des dragons et que ces derniers y vivaient toujours.

Les élèves y sont séparés en deux sections : la section normale et la section spécialisée, uniquement réservée aux élèves ayant été choisis par un dragon. Ils y sont formés pour devenir dragonniers et doivent régulièrement partir en mission avec leur celui-ci.

On découvre ensuite avec Miya qu’elle a, elle aussi, été choisie par un dragon, Spyral. Mais elle devra apprendre seule à gagner sa confiance et à le maîtriser.

Au cours de ses moments partagés avec son dragon, elle fera aussi la connaissance d’Emmanuel, un élève de la section spécialisée. Un garçon froid et distant, qui semble, au départ, peu apprécier Miya.

Mais cette dernière se retrouve, malgré elle, embarquée dans des missions avec Emmanuel, à la recherche d’indices ressemblant à une chasse au trésor qui s’avèrera dangereuse et cacher quelque chose de bien plus sombre.

Une histoire pas uniquement limitée à l’école

Bien que l’action se déroule principalement à Ebbstone, de nombreux événements se produisent en dehors de l’école et en particulier dans la forêt l’entourant.

J’ai beaucoup aimé les descriptions utilisées par l’autrice qui font appel aux cinq sens mais qui sont également très précises. Je visualisais très bien la forêt enneigée ou encore la grande verrière aux dragons.

Les personnages ont tous un rôle à jouer

On l’a compris dès le début, le personnage principal de l’histoire est Miya. Pourtant, le récit n’est pas centré exclusivement sur elle.

En effet, Emmanuel cache un lourd secret et le mystère qui plane au-dessus de lui laisserait penser qu’il est lui aussi un personnage principal dans cette histoire.

Et puis, il y a aussi Jay et Mélinda qui ont un rôle à jouer dans la vie de Miya, en tant que ses meilleurs amis et ça, l’autrice l’a très bien exploité dans le récit.

Une plume légère et douce

La plume d’Anne-Sophie Hennicker est douce et agréable. Mais elle a su faire transparaître les émotions qu’elle voulait partager à travers les descriptions ou encore l’alternance entre phrases courtes et longues, ajoutant du suspense à la lecture.

Je salue également l’index ajouté par l’autrice à la fin du roman et renvoyant à certains termes plus techniques ou en anglais utilisés dans les dialogues notamment.

Dès le début, je me suis laissée entraînée par la lecture captivante de cette histoire. L’autrice sème des indices à chaque chapitre, à tel point que j’avais chaque fois envie de continuer pour découvrir ce qui allait se passer.

Inutile de vous dire que l’autrice m’aura tenue en haleine jusqu’à l’épilogue.

Une enquête prenante du début à la fin

C’est une véritable enquête qui s’ouvre à nous. Et pendant toute la lecture, je n’ai cessé de me poser des questions telles que : Qui a organisé tout ça ? Dans quel but ?

Pendant ma lecture, j’ai été frustrée, énervée. J’ai eu de la peine pour Miya et pour Emmanuel. J’ai été prise par le suspense autour de l’enquête. Bref, je suis passée par toutes sortes d’émotions. J’ai même failli verser une larme à un moment donné (mais je ne vous dirai pas quand !).

Un bémol, cependant : je ne suis pas sûre d’avoir bien compris les motivations du tueur. Ce n’est pas grave, je le relirai 🙂

Conclusion :

Ebbstone est un roman captivant, écrit par une jeune autrice pleine de talent.

Je le conseille sans hésiter car vous voyagerez dans un monde où les dragons existent et si vous êtes comme moi, vous en voudrez un dès votre rencontre avec Spyral.

Où l’acheter ?

Ebbstone sera disponible à partir du 1er octobre sur Amazon, en version Kindle et Broché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s