Conseils d'écriture, Mon expérience

Ecrire un roman – mon expérience : le premier jet

Ecrire un roman, c’est un travail de titan. Cela peut sembler facile mais en réalité, écrire un roman ne consiste pas seulement à aligner des mots les uns à la suite des autres pour former des phrases.

Ecrire un roman, c’est bien plus que se contenter de prendre une histoire et la raconter. Il y a un travail de fond derrière et, comme j’ai achevé le premier jet du Chasseur et la Fée, j’ai décidé de vous parler de mon expérience.

Mais en écrivant cet article, je me suis rendu compte que c’était déjà très long pour à peine quelques étapes. Donc on va sûrement l’étaler sur plusieurs articles !

Voici ce dont nous allons parler aujourd’hui :

  1. L’idée
  2. Préparer le premier jet
  3. Le premier jet

1. L’idée

Chaque histoire commence par une idée.

[Source : Frederick Medina – Unsplash]

Dans le cas du Chasseur et la Fée, j’avais eu l’idée d’une histoire de fées que j’avais déjà exploitée durant le Camp Nanowrimo de juillet 2020. Je m’étais fixé un objectif de 10.000 mots que j’avais atteint, sans vraiment faire attention à ce que j’écrivais.

Au final, en relisant ce que j’avais écris, j’ai décidé de mettre cette histoire de côté et de l’oublier parce que, clairement, c’était pourri.

Du coup, je me suis attaquée à deux autres gros projets, deux sagas avec chacune un univers particulièrement riche.

Mais alors que je réfléchissais à ces deux sagas, l’histoire du Chasseur et la Fée m’est revenu en tête et tout un plan s’est dessiné sous mes yeux. Je me suis dit que, peut-être, je pouvais reprendre l’histoire que j’avais laissée de côté depuis le Camp Nanowrimo. Et ça tombait plutôt bien puisque je voulais tenter le Nanowrimo en novembre 2020.


2. Préparer le premier jet

Durant le mois qui a précédé le Nanowrimo, j’en ai profité pour préparer mon premier jet.

[Source : Nathália Rosa – Unsplash]

J’ai créé, sur base de différentes sources, un guide comprenant différentes sections à compléter afin de préparer mon roman, en rassemblant toutes les informations importantes de l’univers, des personnages et de l’histoire.
J’ai donc prévu les sections suivantes :

  • L’histoire – résumé de l’histoire
  • Type de texte (stand-alone ? saga ? nouvelle ?)
  • Le plan de l’histoire, le plus détaillé possible
  • Le point de vue du narrateur
  • Les temps employés (passé, présent)
  • Une playlist – les chansons et musiques qui, je trouve, collent à mon récit
  • Worldbuilding (basé sur le Questionnaire ultime pour la création d’univers)
  • Les personnages (principaux et secondaires, inspiré d’une bible sérielle trouvée sur internet mais dont j’ai perdu le lien – en attendant Nyx M. Cavalier vous en parle ici)
  • Des extraits et citations du récit que je ne veux pas oublier
  • Des annexes

J’ai commencé par écrire mon résumé ainsi que le plan qui venait au fur et à mesure, et que j’ai peaufiné de manière détaillée. L’étape suivante a été de m’intéresser à mon univers et aux personnages principaux.

Et puis est arrivé le Nanowrimo et le moment d’attaquer mon premier jet.


3. Le premier jet

J’ai écrit pendant toute la durée du Nanowrimo en me focalisant sur Le Chasseur et la Fée. Mon objectif de départ était de faire mes mots afin d’atteindre les objectifs du Nanowrimo, avant de me rendre compte que je n’y prenais pas de plaisir.

Alors, j’ai repris mon écriture en me concentrant sur mon histoire, décidant d’aller jusqu’au bout, jusqu’au dernier mot du dernier chapitre. Eh bien, devinez-quoi ? J’ai réussi. J’ai écrit l’intégralité de mon tout premier jet de mon tout premier roman.

[Source : Markus Winkler – Unsplash]

Alors certes, tous les auteurs et autrices vous diront que le premier jet, c’est la partie la plus facile dans l’écriture d’un roman. Et ils ont raison ! (On verra pourquoi plus tard, quand je parlerai de la relecture du premier jet).

Mais en attendant, j’étais tellement en joie – moi qui n’avais jamais mis de point final à un roman – que le simple fait de tenir ce texte entre mes mains me procurait un véritable sentiment de fierté. J’avais envie de pleurer de joie, tellement j’étais sur un nuage de bonheur.

[Source : Free-Photos – Pixabay]

Puis est venu le temps pour moi de ranger ce premier jet. Car oui, avant d’attaquer la suite, j’ai choisi de faire une pause de quelques semaines afin de me vider la tête et surtout, de ne plus penser à ce roman.

A présent que je me suis assez reposée, voici venu le temps de reprendre mon roman et d’entamer la relecture. Pour ce faire, j’ai suivi les conseils de Tatanexua qui propose de super vidéos autour de l’écriture et tout ce qui va avec.

[SPOILER ALERT] Ce premier jet pique les yeux…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s