Astronomie, Chroniques littéraires

Un astrophysicien dans votre salon – N. deGrasse Tyson

« L’espoir. C’est tout ce qui vous reste quand vous réalisez que vous ne maîtrisez plus complètement ce qui vous arrive. Mais sans lui, comment pourrions-nous affronter les défis de la vie ? »

Je participe, pour la première fois, à la masse critique de Babelio dont le sujet était les livres de non-fiction. Après avoir choisi parmi la liste proposée les ouvrages qui m’intéressaient le plus, j’ai été sélectionnée pour chroniquer Un astrophysicien dans votre salon de Neil deGrass Tyson.

Neil deGrass Tyson ? C’est qui ?

Ben, c’est lui :

[Source : Wikipedia]

Neil deGrasse Tyson est un astrophysicien américain parmi les plus connus. Il dirige le planétarium Hayden de New York, en partenariat avec le Musée d’Histoire Naturelle où il est également chercheur associé.

C’est l’un des scientifiques les plus populaires auprès du grand public, notamment pour son humour et ses prises de position en faveur de la diffusion des connaissances. Bon, c’est aussi l’un des gars qui a rétrogradé Pluton de son statut planétaire… Mais bon, personne n’est parfait !

Il est aussi l’auteur de best-sellers et à l’origine de séries documentaires, telles que Cosmos : Une odyssée à travers l’univers et Cosmos : Nouveaux Mondes, diffusés sur National Geographic.

Et puis, vous avez également pu le voir faire quelques apparitions télévisées telles que The Big Bang Theory, Stargate Atlantis, Batman V Superman : l’Aube de la justice (à partir d’1’55), entre autre.

Résumé

Neil deGrasse Tyson nous présente sa correspondance avec des lecteurs du monde entier qui l’interrogent, lui demandent des conseils ou souhaitent découvrir de nouvelles perspectives. Les thèmes abordés sont à la fois universels et intimes, qu’il s’agisse de l’infini, de Dieu, des extraterrestres, de l’art d’être parents, de paranormal, de philosophie, de technologie, de Pluton… Dans ses réponses pleines d’intelligence, d’humour et de pédagogie, c’est en fait avec chacun d’entre nous qu’il s’entretient.

Mon avis

En tant que passionnée d’astronomie, j’avais vraiment hâte de découvrir cet ouvrage qui n’était, au départ, pas repris dans ma PAL (j’avais déjà Une brève histoire du temps de Stephen Hawking).

Ce fut une agréable découverte.

Le livre est composé de quatre parties : Ethos (« L’esprit propre à une culture, qui se manifeste dans ses croyances et ses aspirations »), Cosmos (« L’Univers vu comme un tout bien ordonné »), Pathos (« Un appel à des émotions qui sont déjà en nous ») et Kairos (« Le moment propice à la décision ou à l’action »), au cours desquels Neil deGrasse Tyson aborde différents sujets, tels que les extraterrestres, l’Univers, la physique en général, la vie, la mort, etc.

Cet ouvrage est composé de courriers de personnes comme vous et moi, ou de scientifiques, s’adressant à Neil deGrasse Tyson afin de lui poser des questions, lui faire part de leurs réflexions ou parfois de leur mécontentement, ainsi que d’articles de l’auteur lui-même.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ces différents échanges, c’est que Neil deGrasse Tyson s’exprime avec calme et en s’appuyant toujours sur des éléments scientifiques pour étayer ses réponses. On apprend ainsi qu’il existe des textes sur le droit de l’espace, que le budget annuel alloué à l’armée américaine est le plus important du monde ou encore que « le film Armageddon viole plus de lois de la physique (par minute) que tout autre film dans l’Univers ». (Désolée, si c’est votre film préféré…)

Il se montre ouvert dans ses réponses, acceptant la critique (mais on imagine aisément qu’il est blindé depuis tout ce temps). On découvre un homme parlant avec honnêteté et franchise, un homme qui nous parle de son expérience personnelle mais aussi partageant ses nombreuses connaissances.

Neil deGrasse Tyson vulgarise chacune de ses réponses de sorte qu’elles soient compréhensibles pour tout le monde, même une personne qui n’y connaîtrait rien en sciences ou en physique, bien que certains termes restent plus techniques et complexes.

En conclusion, j’aimerais remercier Babelio pour cette découverte, grâce à leur opération de Masse Critique ! J’ai énormément appris mais va falloir que je le relise pour étoffer mes connaissances…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s