Chroniques littéraires

Evana, tome I. Princesse Pantin – Justine CM

« Enfant qui vient du néant
Tu fleuris sous la rosée,
Mais emportée par le vent
Ta naissance est oubliée. »

Aujourd’hui, je vous parle d’Evana, tome I – Princesse Pantin de Justine CM.

Ce premier tome est, pour le moment, disponible gratuitement sur le site LeConteur, où vous pouvez également retrouver le tome II ainsi que d’autres œuvres de l’autrice, connue sur le site sous le nom d’Aislune S.

Mais ne tardez pas car il n’est pas impossible que l’autrice décide de tenter sa chance dans l’édition de son roman !

L’autrice

Une fois n’est pas coutume, j’ai demandé à Justine CM de rédiger sa propre présentation :

« Moi c’est Justine CM (initiales de mon nom de famille et celui de ma mère). Je suis une rêveuse invétérée de 31 ans, qui aime en tant qu’introvertie m’exprimer par d’autres moyens que la parole : l’écriture, la peinture, le chant, et même la photo même si je ne le montre pas beaucoup… Je m’épanouis dans les genres de l’imaginaire. La lecture me permet de m’évader, que ce soit pour voyager ou quitter un instant la réalité. Jouer aux jeux vidéo aussi, même si j’avoue que je le fais de plus en plus rarement, par manque de temps… Comme il faut bien manger, j’ai un emploi en tant qu’aide-à-domicile. Bon, évidemment, j’adore ce que je fais, sinon je ne pourrai pas. Puis dans ce métier, bien qu’il soit mal reconnu, sous-payé, et j’en passé, il faut avoir la vocation.

A la base, je voulais devenir instit’, maiiiiis la vie a fait que…

A côté de tout cela, je fais de la bêta-lecture et de la correction (plus rarement de l’alpha-lecture, même si j’en suis capable), le tout en autodidacte. Je sais, ce n’est sans doute pas le bon terme, mais je n’en trouve pas d’autre pour dire que j’ai appris par moi-même bien que je m’appuie sur des ouvrages, des dicos, certaines formations… Je suis introvertie, mais le maître-mot chez moi est le partage. J’aimerais pouvoir faire plus ; hélas, le temps est une denrée rare… »

Résumé du tome I

Il était une fois Evana, un être de chair, de sang et de fils, qui s’éveille au sein d’une cabane. Elle ne sait rien d’elle-même, sauf ce que veut bien lui apprendre son créateur, Professeur. Petit à petit, son existence est jalonnée d’événements qui la poussent à la délivrance, la vaillance, l’errance et la résilience. Professeur n’est que l’un des premiers à tenter de la maîtriser pour en faire sa chose alors qu’il ne cesse de lui dire qu’elle incarne une princesse à libérer.
Cette princesse-là, à la fois pantin et femme, suit le chemin qu’on lui a tracé et sa finalité à sa façon.

Mon avis

Evana. C’est le nom que lui a donné Professeur, l’homme qui l’a créée, qui lui a donné la vie. Evana est un pantin, ou plutôt une pantine, faite de chair et de sang. Comme un nourrisson, Evana doit tout apprendre : parler, marcher, écrire, penser.

La première chose qui m’a frappée est le prologue, en particulier la première phrase : « Dans ce prologue dont l’existence tient à un fil invisible aussi tangible que vous et moi, la deuxième personne sera employée ».

Je n’ai pas l’habitude de lire des histoires écrites à la deuxième personne mais cela ne m’a nullement gênée. Bien au contraire, je me suis sentie immédiatement projetée dans l’histoire qui m’attendait.

Mais n’allez pas croire que le roman tout entier est écrit à la deuxième personne. Non. Justine CM a fait le choix de raconter l’histoire d’Evana à la troisième personne. Ainsi, si vous êtes mal à l’aise ou que vous n’aimez pas lire à la deuxième personne, pas de souci !

Tandis que j’avançais dans l’histoire, j’ai été séduite par la plume délicate de l’autrice. Pleine de poésie, l’histoire d’Evana est pleine de douceur. Les mots sont choisis avec justesse et finesse.

Les descriptions sont précises, si bien que l’on se représente parfaitement Evana dont on découvre la vie à travers ses yeux, ses pensées, ses émotions. J’ai beaucoup aimé comment l’autrice a utilisé les couleurs dans ses descriptions, les associant à des émotions, des parties du corps, etc.

L’histoire d’Evana est touchante, on s’attache à cette Princesse Pantine dont on lit l’évolution, au fur et à mesure des chapitres.

Enfin, la surprise de l’épilogue est géniale et vraiment bien imaginée ! Mais pour la comprendre, vous devrez lire le tome I.

Pour en savoir plus sur Justine CM et son univers

Vous voulez en savoir plus sur Justine CM, ses œuvres et son univers ? N’hésitez pas à aller jeter un œil sur son Linktree !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s