Ma vie d'autrice-blogueuse, Ma vie de blogueuse

Mon Notion Gamification dashboard

J’ai envie de vous parler d’un truc trop cool que j’avais découvert y a quelques temps mais dans lequel je me suis lancée que récemment : le Notion Gamification project. Je trouvais le concept trop cool mais en voyant le template (modèle) proposé, j’ai rien compris.

Donc j’ai laissé tomber avant de décider de me relancer, notamment grâce à Rozenn Illiano (je vous avais parlé de son roman **Erèbe** en début d’année) qui en avait parlé sur Twitter.

Bref. J’ai finalement effectué mes propres recherches sur Internet, YouTube et Reddit pour finalement trouver un template simple et que je comprenais.


Le Gamification project, kèskessé ?

C’est un gigantesque projet collaboratif, créé par Conrad Lin, dans le but de se motiver lui ainsi que sa famille, ses amis et la communauté de Notion, à vivre sa meilleure vie mais surtout à atteindre ses objectifs.

Le Gamification Project, c’est un template conçu pour améliorer la productivité en ajoutant la gamification dans notre vie quotidienne.

Ainsi pour chaque tâche accomplie ou objectif atteint, vous gagnez des XP et des pièces. Grâce à ces XP, votre personnage (avatar) augmente de niveau. Evidemment, la gamification ne s’arrête pas là puisque vous pouvez, avec vos pièces, vous offrir une récompense, pour autant que vous ayez atteint le niveau requis pour l’acheter dans le magasin.

Pour plus d’infos que le Gamification Project : c’est ICI.


Retour d’abord sur mon Notion

Avant de vous présenter mon Gamification dashboard, je dois vous parler de mon Notion. Souvenez-vous, l’année passée, je vous avais parlé de mon organisation avec Notion. Depuis, j’ai procédé à une refonte complète de mon dashboard principal que j’ai, à présent, divisé en quatre parties principales :

  • Home – mon Gamification dashboard
  • My homepage – mon dashboard personnel
  • Work homepage – mon dashboard professionnel
  • La plume scribouillarde – le dashboard d’un projet qui devrait se concrétiser avant la fin de l’année

J’ai gardé mon ancien dashboard parce que j’ai pas encore tout trié et j’ai également enregistré le template officiel du Gamification project de Conrad Lin (que je n’utilise pas parce que j’y comprends rien).

J’ai découvert, assez récemment, je dois l’avouer, les Toggle list. Il s’agit de listes déroulantes HYPER pratiques car elles permettent d’inclure une grande quantité d’informations dans un seul bloc, sous différentes formes (pages, liste à puces, to do-list, tableau, galerie, liens, images, etc.). En d’autres termes, sous une seule liste déroulante, je peux mettre plusieurs pages, une autre toggle list pour y ajouter une liste à puces mais aussi un tableau. Pour en savoir plus sur les Toggle lists, c’est ICI.

Voici donc à quoi ressemble mon dashboard personnel :

Sur ce dashboard, j’ai tout sous les yeux, directement. Tout est classé sous des listes déroulantes, avec des liens vers différentes pages. Le seul, mais néanmoins gros, problème avec Notion, c’est qu’une fois qu’on commence à s’organiser en utilisant l’application, on passe généralement plus de temps sur Notion que sur ses tâches !

Je ne vous montrerai pas mes autres dashboards car c’est plus ou moins le même principe que mon personnel.


Du coup, le Gamification dashboard, chez moi, ça donne quoi ?

Voici à quoi ressemble mon Gamification dashboard :

Ce dashboard, je l’ai créé en m’inspirant très fortement du template suivant : Gamification center. Ce qui est vraiment bien dans ce template, c’est que son auteur a inclu des instructions pour customiser, et donc ajouter/enlever des éléments, de sorte qu’évidemment, vos XP et vos pièces continuent d’augmenter.

Je dois avouer qu’en ajoutant ma première tâche à la to do-list, j’étais complètement perdue parce que je voyais une série de calculs et de codes dont je pigeais rien du tout. Finalement, grâce aux instructions (un conseil : n’effacez pas ces instructions avant d’avoir compris comment customiser votre dashboard), ça a été super facile d’ajouter de nouveaux éléments.

Bref bis. Allons, un peu plus en détail, dans mon propre dashboard.

Avant tout, je dois vous informer d’une chose importante : le Gamification center est en anglais. La majorité, si pas tous les templates, sont en anglais. Par facilité, j’ai gardé la langue d’origine pour les titres et catégories mais rien ne vous empêche de les traduire.

Profil et daily tasks

La première chose à faire a été de me créer un avatar. Je suis allée sur le site de Avatars in pixels. Autant vous dire, je me suis éclatée à concevoir cet avatar et j’adore travailler dans cet environnement qu’est le Gamification dashboard.

Sous mon profil sont repris les pièces amassées à chaque fois qu’une tâche est réalisée, les XP gagnés ainsi que mon niveau.

Chaque jour, je me crée une nouvelle Daily task, à partir du modèle de base (puisque tout est déjà fait, autant s’en inspirer). J’ai ajouté des tâches professionnelles et personnelles quotidiennes adaptées à mes activités. Bien sûr, j’ai dû aller vérifier les instructions pour être sûre que les tâches soient bien coordonnées avec mon profil mais une fois que j’ai compris comment il fallait faire, c’était easy peasy. Bref, le troisième. Chaque jour, je coche les tâches réalisées, ce qui augmente le nombre de pièces dans mon sac.

La to-do list

Mon but avec cette to-do list, c’est d’avoir une vue des tâches plus importantes, non récurrentes et pas quotidiennes, que je dois effectuer.

J’ai listé différents tags (étiquettes) pour bien séparer mes tâches en fonction de leur nature : travail, vie privée, blog, projets et important.

Pour chaque nouvelle tâche encodée, je dois sélectionner le modèle prédéfini par le template, choisir le niveau d’effort que la tâche va me demander et sa priorité (selon son importance). Enfin, je définis un délai de réalisation. M’imposer un délai me permet d’avoir une vue sur ce que je dois faire et m’oblige aussi à calculer le temps que chaque tâche requiert pour moi.

Shop

Le magasin, c’est sans doute le bloc le plus intéressant de tout le dashboard. Pourquoi ? Parce que j’y indique mes récompenses personnelles. Je les ai choisies en fonction de mes envies, et dès que j’aurai atteint le niveau et le nombre de pièces requis pour tel achat, je pourrai me faire plaisir.

Au final, le gamification dashboard, c’est un peu une forme d’incentive puisque notre travail est récompensé. Perso, j’adore le concept (même si, entendons-nous bien, je vais pas attendre de monter de niveau pour m’offrir un livre. Je m’en suis déjà offert… Je peux pas dire combien !)

Achievements

Les achievements sont des sortes de tâches générales prédéfinies par le template. Pour chaque tâche réalisée, je gagne non seulement des pièces mais aussi des XP (et ça, c’est important pour augmenter dans les niveaux). C’est plutôt sympa comme idée mais faut quand même bien avancer dans ses daily tasks et sa to-do list pour gagner des XP.

Voilà donc à quoi ressemble mon Gamification dashboard. Certes, il doit encore être un peu travaillé et je dois surtout étoffer mon magasin pour m’ajouter quelques récompenses ^^ En attendant, cet outil est vraiment utile lorsqu’on a des tâches quotidiennes ou plus importantes à réaliser. En plus, il est ludique !

Un autre avantage, en ce qui me concerne, c’est que tout est centralisé au même endroit. Ainsi, je reporte toutes mes tâches pros et persos dans ce dashboard pour en assurer le suivi. Evidemment, je continue à travailler dans mes autres dashboards puisque j’utilise le pro pour y stocker toutes mes notes et réunions.

Mon dashboard perso, comme vous l’avez vu plus haut, est celui que j’utilise le plus pour tout (projets, blog, chroniques, références, etc.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s