Chapitre III. Le halo de feu

L’explosion avait, bien entendu, attiré l’attention de toute la Capitale et résonné jusque dans les autres cités primaires de la planète. Nul doute que le son avait été perçu par les planètes les plus proches, telles que Pan ou encore Chronos. Les Gardiens se hâtèrent pour rejoindre le site de l’accident, accompagnés de quelques Guérisseurs et Mécaniciens. Accompagnés du Président du Haut Conseil de Séléné, ils parvinrent aux montagnes après quelques heures de trajet. Leurs véhicules chargés à l’énergie solaire glissaient sur les routes comme un bateau voguait sur l’eau. De couleur bleu marine, ils contrastaient avec la blancheur des bâtiments de la ville le jour mais passaient inaperçu la nuit. Ezekias, un homme grand aux épaules larges et aux cheveux noirs relevés, quitta le premier véhicule qui venait de se garer. Ses yeux noirs lui donnaient un air si sévère que personne n’osait le contredire, à l’exception de la téméraire Présidente Elinor qui ne se privait jamais de lui faire part de sa façon de penser. Outre le Haut Conseil qu’il dirigeait d’une main de fer, il siégeait également à la tête du Tribunal galactique depuis quelques années maintenant. Ancien Gardien, il connaissait les montagnes de Séléné par cœur, de même qu’Enyo, sur laquelle il avait été Gardien en Chef avant d’être nommé au Conseil.

Les Gardiens sortirent des torches qu’ils plantèrent dans le sol, tout autour du cratère causé par l’impact duquel s’échappait à présent une légère fumée noire. La lumière révéla des débris métalliques et en caoutchouc. Ezekias s’en approcha pour mieux voir.

– Une navette, constata un Mécanicien. Sans doute un test raté de Chronos.

Située de l’autre côté d’un trou de ver, cette planète hors du temps était principalement constituée d’Ingénieurs et de Scientifiques, tous formés à l’Académie universelle. La plupart des véhicules utilisés dans la galaxie étaient d’ailleurs conçus sur Chronos.

Ezekias eut un doute quant à l’origine de la navette qui venait de s’écraser sur Séléné. Il n’était pas rare que la planète voisine de Séléné procède à des essais de nuit mais quelque chose attira son attention sur la coque de l’appareil qui se trouvait sous ses yeux. Il devait en avoir le cœur net.

– Vérifiez si des missions ont récemment quitté Séléné, ordonna-t-il d’un ton ferme.

Le Gardien ne répondit pas et partit se renseigner. Lorsqu’il revint quelques minutes plus tard, Ezekias s’était rapproché des débris.

– Monsieur, vous ne devriez pas vous tenir si près de la zone, fit le Gardien mais le Président du Haut Conseil l’ignora. Le Gardien poursuivit : aucune navette n’a quitté le hangar ces derniers jours. Et les Ingénieurs confirment qu’aucune mission ne devrait revenir avant au moins dix jours.

Ezekias acquiesça d’un bref signe de tête avant de reprendre son inspection. Il réclama une petite torche dont il fit glisser le réflecteur sur l’objet qu’il était en train d’examiner. C’est là qu’il le reconnut. Là, sur la coque, était dessiné un cercle noir entouré d’un halo rouge flamboyant. Il fronça les sourcils tandis que le Gardien eut un hoquet de stupeur en voyant le symbole de Phobos.

A l’origine, la Galaxie de Circé possédait deux soleils, des étoiles nommées respectivement Eos et Némésis. Eos, la plus jeune, se trouvait au centre de la Galaxie, face à six des sept planètes de Circé. Némésis, la plus âgée des deux mais aussi la plus grosse, éclairait la première planète de la Galaxie jusqu’à ce qu’elle devienne un trou noir. Aujourd’hui, cette planète abandonnée à son propre sort depuis la mort de Némésis, est connue sous le nom de Phobos, la planète de la peur. Sa population était considérée comme disparue depuis des siècles, si bien que son nom d’origine fut oublié.

Ezekias exigea le placement de barrières de protections autour du site ainsi que la présence de Gardiens toute la nuit pour surveiller le périmètre. Ces montagnes avaient beau être difficilement accessibles, il valait mieux prévoir l’arrivée de citoyens trop curieux. Il ordonna ensuite au Gardien en chef de rassembler une équipe complète de Savants, composée d’Ingénieurs et de Mécaniciens, qui viendraient fouiller les lieux dès le lever du soleil et rapatrier les débris de la navette à Nyx. Un des Guérisseurs l’interpella avant qu’il ne parte.

– Monsieur, ne doit-on pas chercher des survivants ?

– S’il y avait eu des êtres vivants dans cette navette, ils n’ont probablement pas survécu. Vous chercherez des éventuels corps plus tard.

Sur ces mots, Ezekias se dirigea vers le véhicule qui l’avait amené. Il se retourna une dernière fois pour voir les barrières de protection occulter totalement la zone de l’impact.

Dans la pénombre, cachée derrière un monticule de terre se tenait pourtant celle qui pilotait la navette. Elle était parvenue à s’éjecter juste avant la collision. Blessée et mal en point, la pilote resta recroquevillée pendant de longues minutes. Elle était en danger sur Séléné et ne devait en aucun cas se faire capturer par les Gardiens. Mais elle avait une mission à accomplir et pour y parvenir, elle devrait survivre. 

Vers le chapitre IV.